De quoi est composé l’asphalte de votre stationnement ?

Un enrobé bitumineux est constitué de différents matériaux :

  • des granulats: graviers de diamètre supérieur à 63 micromètres.
  • des « fines » ou fillers: sables et poussières de section inférieure à 63 micromètres. Ces éléments sont essentiels pour réaliser l’enrobage du liant (le bitume) avec les granulats, car ce sont les fines qui agrègent le bitume.
  • du liant hydrocarboné, composé essentiellement de bitumede nos jours.

 

L’asphalte peut être utilisé dans des zones à haute densité de circulation et résister à la circulation de véhicules poids lourds si on utilise la bonne formulation bitume-granulat-sable, appliqué sur une fondation granulaire adéquate.

Pourquoi votre asphalte nécessite-t-il de l’entretien ?

Le bitume est la composante liquide qui donne à l’asphalte son incroyable flexibilité et sa durabilité. Cependant, le passage du temps et l’exposition aux éléments (chaleurs et froids intenses), assèchent et oxydent le bitume qui agit comme liant des granulats (pierre et sable).

Le résultat après 3 ou 4 ans est une surface grisonnante, desséchée et plus perméable annonçant la nécessité d’un entretien ponctuel tous les 3 ans. Excellent Pavage recommande à ses clients un traitement à base de bitume contenant aussi un solvant pour en assurer la pénétration et ainsi prévenir l’érosion de surface et l’apparition de fissures prématurées. Les scellants à base de goudron ou d’acrylique causent plus de dommages qu’ils n’en préviennent.

Si l’on peut repousser dans le temps l’apparition de fissures, celles-ci ne sauraient être éliminées complètement, mais là aussi il existe des solutions. Le traitement idéal pour les fissures est un enduit coulé à chaud qui possède une bonne flexibilité et adhérence. Nous utilisons l’enduit de marque Dreery qui a fait ses preuves pour l’imperméabilisation de fissures.

État de de dégradation avancé : Qui dit fissures dit infiltration de pluie et qui dit eau, gel et dégel, dit apparition des célèbres nids de poule qui font désormais partie du folklore québécois. Ils démontrent l’avancement marqué de la dégradation de sections de votre stationnement. Heureusement il existe là aussi 2 solutions possibles pour prolonger la durée de vie du pavage.

  1. Remplir le nid de poule d’asphalte chaud, le compacter, appliquer un liant d’accrochage sur le pourtour du trou en prenant soin de dessiner un rectangle ou un carré (pour des raisons esthétiques), appliquer une 2e couche d’asphalte et compacter de nouveau. (Durée de vie moyenne 5 ans)
  2. Couper un rectangle ou un carré autour du nid de poule, enlever l’asphalte existant, reniveler à l’aide de pierre 0-20 mm en prenant soin de bien compacter, enduire les rebords de l’asphalte existant de liant d’accrochage, appliquer une couche d’au moins 50 mm d’épaisseur d’asphalte chaud et compacter. (Durée de vie moyenne 8 à10 ans)
Autres avantages du pavage d’asphalte :

Les pavages d’asphalte coûtent environ 50 % du prix de son équivalent en pavé uni pour une durée de vie à peu près équivalente, car il est à noter que le pavé uni tend à bouger davantage que l’asphalte à cause de la plus grande infiltration d’eau dans ses joints. Les traitements pour pavé uni appropriés coûtent en moyenne 4 fois plus que ceux pour l’asphalte. Force est donc d’admettre que le rapport coûts/bénéfices avantage nettement les pavages d’asphalte.